WWE RAW (06/08/2018)

Aller en bas

WWE RAW (06/08/2018)

Message par antoinedord le Mar 7 Aoû 2018 - 19:02




on commence par une vidéo résumant les péripéties entourant l'apparition de Brock Lesnar la semaine dernière. 
C'est Kurt Angle qui se présente en premier permettant au public de chanter "you suck!" accompagné par Constable Baron Corbin. Angle nous souhaite la bienvenue et il dit que ce sera une soirée historique avec le premier combat à Raw de Ronda Rousey, qui n'hésite pas à combattre dans le show rouge contrairement à certains champions de l'UFC. Ronda est une championne pour Kurt quelque soit le résultat de ce soir ou de SummerSlam mais ce n'est pas le cas de Lesnar. Corbin lui demande de faire attention à ce qu'il dit mais Angle dit qu'il doit se vider le cœur et dire combien Lesnar est un champion décevant. Alors comme Paul Heyman est toujours employé de la WWE, il sera interviewé par Renée Young ce soir pour justifier cela, mais concernant l'agression qu'Angle a subi de ses mains …
La musique de Roman Reigns l'interrompt sous une bonne pop (il est de Floride on le rappelle) et le Gars descend vers le ring (j'aime beaucoup le spectateur avec sa pancarte "my wife loves Roman"). Reigns dit qu'il a du respect pour Angle mais il aurait dû plus anticiper car en virant le Big Dog la semaine dernière, personne ne protégeait le jardin (yard) et c'est pour ça que Lesnar l'a agressé la semaine dernière. Corbin sourit et Reigns dit qu'il n'a rien fait la semaine dernière et a fui devant Lesnar. Angle dit que personne n'a aimé ce que Lesnar a fait mais Reigns dit qu'il ne doit pas suspendre Lesnar et reporter le match à SummerSlam. Angle dit que non et il espère que Lesnar se fera botter les fesses.
Corbin dit que ce n'est pas professionnel car un GM ne doit pas avoir de favoris et si Lesnar était là… Reigns l'interrompt et lui demande si il fuirait encore. Corbin dit qu'il a été surtout plus intelligent car en plus le même soir il avait battu Finn Balor, celui qui a déjà gagné la ceinture Universal contrairement à Reigns et il a fait du mieux qu'il a pu. Angle répond que Corbin aurait pu agir comme un homme. Corbin répond que Angle agit comme si c'était son show alors qu'il ne fait que mettre en place des matchs et que Stéphanie l'a nommé pour le surveille car on ne peut lui faire confiance. Angle répond qu'effectivement il organise les matchs et qu'il voit un match ici, alors il appelle un arbitre et annonce maintenant Corbin contre Reigns sous une bonne pop. Corbin attaque Reigns avec un cheap shot avant que la cloche ne sonne.


Roman Reigns vs Constable Baron Corbin
Reigns se remet et porte un Superman Punch de suite pour le compte de deux et on va en pause commerciale. De retour le Constable revient avec son clothesline en remontant dans le ring. Corbin continue son assaut avec un discus elbow et un gros collier arrière. Après quelques minutes Reigns revient et envoie le Constable en bas du ring, porte le drive-by, puis ramène son adversaire dans le ring mais Corbin redescend et l'accueille par un gros coup et envoie le Big Dog contre le poteau avant une nouvelle pause. Corbin porte un collier arrière ce qui permet les chants mixtes du public. Reigns se dégage par un gros clothesline suivi d'un Samoan Drop pour le compte de deux. Le Gars frappe 10 fois Corbin dans le coin pour que le public compte, puis un big boot et sous une bonne pop toujours charge pour le Superman Punch mais Corbin tente un chokeslam backbreaker, esquive mais le Constable enchaine par le Deep Six pour le compte de deux.
Un chant "Roman" part avec des voix à dominantes féminines tandis que Corbin porte des clothesline dans le coin, Reigns contre le End of Days et envoie Corbin en bas il tente de revenir et se prend le caméraman (je ne pense pas que c'était prévu), du coup Reigns porte le Superman Punch pour le compte de deux. Reigns se relève en premier mais Corbin descend du ring et semble fuir sur la rampe. Mais arrivé à mi-rampe la musique de Finn Balor retentit et l'Irlandais force Corbin furieux à revenir vers le ring. Du coup Reigns porte un Superman Punch en prenant appui sur l'escalier devant un Balor hilare, remonte Corbin dans le ring et enchaîne par le spear pour la victoire.
Gagnant : Roman Reigns
Reigns célèbre tandis que Balor applaudit sur la rampe et Reigns sourit même à l'Irlandais avant de quitter le ring en tapant dans les mains du public sauf une dame avec un t-shirt de Ronda qui lui met un vent. Il croise Balor en montrant le ring, les deux se font un check puis Balor monte dans le ring tout sourire. Il enlève son blouson, Corbin se relève et Balor porte un running dropkick puis le Coup de Grace avant de célébrer dans le ring sur un Constable bien secoué. 



On voit Ronda Rousey tout sourire qui discute avec Natalya en coulisses.
Bobby Roode ensuite est montré mettant sa robe de chambre tout sourire (c'est tendance) devant un miroir.

Rollins est en coulisses après qu'on ait vu l'agression dont il a été victime la semaine dernière des mains de Dolph Ziggler et Drew McIntyre et sous une bonne pop dit à Angle que chaque fois qu'il prend l'ascendant sur Ziggler, McIntyre l'interrompt. Rollins demande quoi faire pour contrer cela et Angle lui demande de trouver un partenaire pour affronter en équipe Drew et Dolph ce soir. Rollins semble satisfait et serra la main de Kurt.

La musique glorieuse retentit mais comme il y a de moins en moins de réactions de la foule, on revoit la bagarre entre Roode et Mojo la semaine dernière pendant l'entrée de Bobby Roode qui a pourtant un nouveau t-shirt sur wweshop.com. Mojo arrive et on peut toujours apprécier son thème vu le silence.
Bobby Roode vs Mojo Rawley
Mojo domine le début avec sa puissance mais Roode porte un gros clothesline et un dropkick alors que Mojo est sur le tablier pour l'envoyer en bas avant une pause publicitaire. Ce combat bien silencieux me permet de dire que ce soir exceptionnellement je n'apprécie que moyennement les publicités pour les fast-foods et que je pense plutôt aux plats de qualité et à la purée de Monsieur Joel Robuchon. De retour après une période de domination de Mojo, Roode revient avec des clothesline et un blockbuster puis fait la pose glorieuse pour avoir une pop, avant de tenter le Glorious DDT. Mojo parvient à le contrer une première fois mais pas au deuxièùe essai.
Gagnant : Bobby Roode



Elias est en coulisses avec une équipe de télé. Un technicien veut lui parler du traiteur et de l'organisation mais il l'interrompt en disant qu'il n'a qu'à faire son boulot pour que cela soit parfait.






C'est donc Elias qui poursuit son ascension en débutant la deuxième heure si importante pour les ratings. Jojo le présente et la pop part de suite. Il salue la foule, joue un peu de guitare pour une nouvelle pop et demande qui veut marcher avec lui pour une nouvelle pop. Il dit que son album est sorti et il change la vie de nombreuses personnes et seulement avec 4 chansons. Il demande un "hey man" de la foule qu'il obtient et parle de son documentaire sur le Walk With Elias Network et il a besoin d'autres images pour ce documentaire d'où la présence de cette équipe technique, car il va faire ce documentaire à la façon d'Elias.
Il demande le silence et de retenir, puis commence avant de s'interrompre pour déplacer l'équipe technique, recommence puis demande à l'équipe de tourner autour de lui comme si il était le centre du WWE Universe (et il reçoit une grosse pop) et de faire lent, comme Lashley qui ne se souvenait pas des paroles la semaine dernière. Finalement pour recevoir enfin des huées il dit que le problème vient du public, qu'il faut les flouter afin qu'on efface toute mention du fait qu'il est à Jacksonville. Il reçoit enfin des huées, mais finalement c'est une grosse pop. Il engueule caméraman en disant qu'il ne sera pas interrompu comme la semaine dernière par Bobby Lashley, mais finalement si une fois qu'il commence à jouer. 
Bobby Lashley arrive tout sourire mais sans grosse pop, salue un handicapé au premier rang et quelques fans puis monte sur le ring où se trouvent toujours Elias et l'équpe technique. Il dit qu'une fois de plus son nom sort de la bouche d'Elias et il arrive. Il dit qu'il a vu le documentaire et qu'il ne voit pas de quoi Elias se plaint mais Elias dit que ce documentaire est un peu hors de contexte, il dit que Lashley est drôle et engueule les techniciens pour qu'ils restent sur lui. Elias dit que Lashley veut lui voler son spotlight car tout son comeback est une farce. Lashley répond que la tenue d'Elias, sa musique, son écharpe, son documentaire, tout chez lui n'est qu'une farce mais la prochaine fois qu'Elias parlera de lui, cela ne finira plus en plaisanterie.
Elias finit par sortir l'équipe technique et fait mine de partir et vérifier des papiers mais finalement jette ces papiers ce qui distrait Lashley. Elias commence à frapper Lashley mais ce dernier porte un spine-buster. Lashley demande aux techniciens de remonter dans le ring pour filmer sa souplesse maintenue qu'il porte avant de faire le salut militaire et de poser devant la foule, toujours dans un calme assez relatif.



Les Authors of Pain arrivent toujours dans un calme relatif, ils ont réussi à tuer la foule depuis l'apparition de Lashley et ce n'est pas eux qui vont la réveiller.

Seth Rollins croise Tyler Breeze en coulisses et celui-ci lui dit qu'il pourrait faire équipe avec lui, CrossFit Jesus deviendrait CrossFit Breezus. Finalement Reigns arrive et Rollins dit que tout le monde veut se joindre à lui, mais le Gars lui répond qu'il surveillera ses arrières ce soir, sous une bonne pop.

De retour dans le ring arrivent le Titus Worldwide mené par O'Neill dans le calme et on vante la dernière œuvre de charité de Titus, qui va finir prix Nobel de la paix si il continue.
Rezar (a. Akam) vs Titus O'Neill (a. Apollo Crews & Dana Brooke)
Rezar domine le début puis Titus revient à coup de chops, esquive une charge de Rezar puis porte un gros coup de pied, porte un splash dans le coin. Akam le distrait depuis l'extérieur et du coup Titus se prend un Big Boot et un Powerbomb Spine Buster pour la victoire.
Gagnant : Rezar
Les AoP célèbrent avant de quitter le ring dans l'indifférence totale.



On voit Mahal et Sunil Singh qui relisent des notes avec Kevin Owens pour le retour du Kevin Owens Show.
Owens est sur un podium installé à côté du stage. Il présente son invité Jinder Mahal qui l'aide à redevenir calme et une fois arrivé avec Sunil, il le remercie. Il dit que depuis qu'il connaît Mahal il n'a plus de douleur, alors qu'il pensait que cela serait impossible. Il ne laisse pas parler Jinder et enchaine en disant qu'il a réussi l'impossible, battre Strowman a Extreme Rules comme Jinder l'a fait la semaine dernière. Certes la victoire de Owens était en PPV et celle de Mahal était par décompte extérieur, mais du coup Owens sait qu'il gagnera de nouveau à SummerSlam. Il demande à Mahal ce que cela fera d'Owens mais ne le laisse toujours pas répondre en disant que cela fera de lui Mister Money in the Bank et qu'il récupérera son titre Universal, soit ce qui a bouleversé sa vie. Du coup il propose Mahal vs Strowman de nouveau ce soir, Mahal n'est pas ravi mais Owens appelle le monstre qui ne vient pas.
Owens dit que c'est parce que Strowman a peur, mais d'un coup le podium se met à bouger et se fait renverser par Strowman qui était en fait en dessous. Le Monstre célèbre en descendant la rampe avec sa mallette avant la pause commerciale.
Jinder Mahal (a. Sunil Singh & Kevin Owens) vs Braun Strowman
Owens vole encore une fois la mallette, Strowman le rattrape mais cette fois revient dans le ring avant que l'arbitre ne compte 10. Il projette Mahal et Owens revient pour reprendre la mallette. Strowman lui court après et le rejoint sur le stage puis lui arrache la mallette, avant de frapper Mahal qui essayait de s'en méler avec celle-ci ce qui provoque la disqualification.
Gagnant : Jinder Mahal
Strowman rappelle Owens mais celui-ci reste sur le stage. Il veut s'en prendre à Mahal mais Sunil lui prend la mallette, du coup Strowman porte un coup d'épaule à Sunil pour la récupérer ce qui permet au Maharaja de fuir par le public.



On voit un extrait d'un Live Event avec Reigns et Rollins qui font le signe du Shield avec un jeune handicapé au premier rang.

Corbin endolori passe Stéphanie McMahon au téléphone à Kurt Angle. Celui-ci lui répond qu'il comprend mais ne pense pas que c'est une bonne idée, mais finalement finit par dire qu'il s'en occupe, sans qu'on sache de quoi il s'agit.

Corey Graves a interviewé Reigns plus tôt dans la journée et lui demande ce que cela lui fait de n'avoir jamais pu prendre le titre à Lesnar. On revoit des extraits de WrestleMania 31 avec le cash-in de Rollins. Reigns dit qu'il ne l'a pas battu. Ensuite il dit que la seconde fois il n'a pas réussi à WrestleMania 34. Puis au Greatest Royal Rumble il avait gagné et il devrait être le vrai Universal Champion.
Graves lui demande de réagir aux propos de Lesnar disant qu'il n'avait rien à faire du WWE Universe et ensuite a attaqué Kurt Angle et Paul Heyman. Il dit qu'il n'y a pas de leader avec quelqu'un comme Lesnar qui ne respecte pas cet endroit, son style de vie et celui de sa famille. On voit Lesnar attaquer Mike Rome et lui dire qu'il bottra le cul de Reigns à SummerSlam et le Gars répond qu'il viendra pour faire ce qu'il a à faire à SummerSlam. En fait il DOIT gagner, il est obligé de gagner.

Dolph Ziggler arrive sur le stage avec sa ceinture Intercontinentale, bientôt interrompu par les cornemuses pour l'arrivée de Drew McIntyre.







On attaque donc la dernière heure avec Drew et Dolph sur le ring.
Reigns et Rollins marchent en coulisses et Corbin et Angle les rejoignent. Corbin dit que Stéphanie McMahon ne veut pas qu'elle combatte vu qu'il a déjà eu un match difficile ce soir. Reigns dit qu'il s'en fout mais Corbin dit que sinon il perd son match à SummerSlam. Reigns veut frapper Corbin mais Rollins lui dit qu'il s'en occupe et Corbin dit que c'est un match handicap. Rollins va vers le ring mais Reigns revient et demande à Corbin si il a perdu quelque chose. Corbin qui se tenait les côtes cherchent et Reigns lui porte un gros coup dans les côtes devant un Angle amusé.
BURN IT DOWN !!!!
Toujours une bonne pop pour Seth Rollins qui va vers le ring.

Handicap Match
Seth Rollins vs Drew McIntyre & WWE Intercontinental Champion Dolph Ziggler

Rollins est en feu, monte sur le coin pour s'en prendre à Drew. Il repousse Dolph qui remontait sur le tablier puis tente un crossbody rattrapé dans un joli botch par Drew qui devient dominant et passe le relais à Ziggler qu relance assez rapidement Drew lequel porte un chinlock puis un backbreaker avant de passer à nouveau le relais au champion Intercontinental qui trashtalke et chinlocke. Finalement Rollins esquive une charge dans le coin de Ziggy puis fait tomber Drew du tablier pour empêcher le relais et esquive une charge de l'écossais qui se prend le poteau. Rollins remonte dans le ring, envoie Ziggy en bas après une slingblade et porte un suicide dive, remonte avec son springboard clothesline. Ziggler esquive le stomp mais se fait attraper et Rollins porte le buckle bomb. Toutefois McIntyre est revenu et a fait un blind tag ce qui permet de porter un gros clothesline. 
Il demande à Ziggler de relever Rollins puis sans qu'on ne voit de Tag, Rollins porte un coup de genou à Drew et tente un roll-up sur … Dolph alors que Drew semblait légal, Ziggler se dégage et porte un superkick puis fait le tombé.
Gagnant : Dolph Ziggler & Drew McIntyre

La B Team arrive sur une nouvelle musique façon fête de la bière "B.Team B.Team go!go!go!" qui sidère les annonceurs et le public avant une pause commerciale. De retour on voit Ronda qui s'entraine en coulisses mais on profite surtout du nouveau thème de la B.Team et du coup le "say yeah" du Revival est définitivement mort, l'équipe arrivant avec aucune réaction du public, et ce n'est pas la promo en coulisses qu'ils font qui va les aider alors qu'ils disent que les magiciens remplissent Raw notamment la B.Team qui a fait un tour de magie en devenant champion mais que leur invincibilité va magiquement disparaître.
The Revival (Scott Dawson & Dash Wilder) vs WWE Raw Tag Team Champion The B. Team (Bo Dallas & Curtis Axel)
The Revival commencent avec leur assaut vintage sur Bo Dallas en l'isolant. Bo parvient à repousser Dawson mais les diapos cryptiques de Bray Wyatt retentissent et quand les lumières se rallument, Axel et Wilder ont disparu du tablier et Matt Hardy et Bo Dallas sont chacun dans un coin comme partenaire. Du coup ils portent le Twist of Fate sur Dallas et le Sister Abigail sur Wilder et célèbrent dans le ring pour conclure.
No Contest

On voit Paul Heyman et Renée Young qui se préparent en coulisses pour leur Interview. Heyman n'est pas rasé et à les yeux rougis. Renée lui demande si il a parlé à Brock Lesnar depuis la semaine dernière et il répond "non" l'air désappointé disant qu'il ne sait pas où ils en sont vu qu'il ne téléphone pas. Heyman a l'air très marqué, disant qu'il a essayé de le joindre et qu'il ne sait pas où il est. Heyman dit que Lesnar ne veut pas prendre ses appels, il dit que Brock n'aimerait pas mais qu'on ne devrait pas parler en public d'un problème privé.
Renée lui demande de s'exprimer sur le fait que Lesnar ne le considérait pas comme son ami mais son employé. Heyman répond en larmes qu'il ne mérite pas ça, Renée lui demande si il le considérait comme son ami et il répond que oui, comme sa famille et qu'ils ont révé de le voir avec la ceinture WWE Universal sur une épaule, celle de l'UFC de l'autre et lui derrière le présentant. Renée lui demande si il pensait que Lesnar avait encore besoin de lui mais Heyman ne répond pas et pleure, en demandant à Renée de faire juste son boulot. Elle lui demande si il a en vue un autre client potentiel. Heyman répond que cette situation l'accapare totalement et qu'il ne peut pas avoir des vues sur quelqu'un comme si les gens étaient interchangeables. Renée lui demande son pronostic pour SummerSlam. Il répond qu'il n'a jamais vu en seize ans Lesnar si concentré, si violent, et que Roman Reigns n'a pas une chance.
Lesnar souffle et Renée semble inquiète.



Après un récapitulatif de la carte de SummerSlam on voit le Riott Squad qui arrive dans l'indifférence générale avant une pause commerciale. De retour Banks apparait dans le calme puis Bayley aussi, avec une Banks qui a pourtant l'air de bien s'amuser d'un des "amis gonflables" de Bayley qui est resté collé au sol.
The Boss'N Hug Connection (Sasha Banks & Bayley) vs The Riott Squad (Liv Morgan & Sarah Logan)Morgan domine Banks un petit peu mais elle passe le relais à Bayley qui domine Logan notamment avec une clé de bras. Elle enchaîne par un crossbody mais Logan se dégage et projette la Hug Girl dans le coin, Morgan rentre et fait un double stomp et Bayley se retire en bas avant une pause commerciale. De retour Logan domine Bayley avec un backbreaker et une sorte de Cobra modifié et empêche le relais jusqu'à ce que Bayley l'envoie en bas. Mais Logan fait tomber Banks du tablier et les heels dominent, avec un bulldog depuis la troisième corde de Liv mais Bayley se dégage à deux. Bayley finit par envoyer Liv contre le coin et à faire le hot tag. Banks y va de dropkicks sur Logan, un gros coup de pied, un coup de genou depuis le tablier, Bayley revient faire le relais et fait son hurricanrana depuis la troisième corde suivi d'un double coup de genou de Banks depuis l'autre coin mais Liv fait le sauvetage. Bayley poursuit Liv en bas et tente une descente depuis le tablier mais une personne en sweat à capuche retire Liv et Bayley se prend la barricade. La personne enlève sa capuche et c'est Ruby Riott qui est de retour. Cela distrait Banks et Logan en profite pour faire le tombé avec un roll-up.
Gagnantes : The Riott Squad
Le Riott Squad reconstitué célèbre sur la rampe tandis que Banks prend des nouvelles de Bayley.

Après un récapitulatif de la rivalité entre Rousey et Bliss, on voit Ronda qui sort de son vestiaire l'air sérieusement motivée avant d'être rejointe dans le couloir par Natalya. De retour de la pause Alexa Bliss arrive suivi de Alicia Fox et Charly Caruso en jolie robe à fleurs fendue les accueille dans le ring. Elle veut poser une question sur Ronda mais Bliss dit qu'on pose encore une question sur Ronda. Elle avait sa soirée pour poser une question, elle a une pionnière de la division féminine et une ancienne championne, Alicia Fox, alors Charly devrait utiliser son diplôme de journaliste et poser une bonne question. Charly demande comment elle s'est préparée pour affronter la "baddest woman on the planet" et Foxy à sa façon présente les extraits de la semaine dernière où elle a écrasé Ronda contre la barrière. Fox dit que c'est une UFC Hall of Famer, une médaillée olympique mais elle était la capitaine de l'équipe de Raw au Survivor Series. Bliss vire Charly et dit qu'elle était la capitaine de l'équipe (Fox avait encore sa veste de capitaine ce soir) mais on peut parler de Evolution et la remercier pour toute sa contribution de la part de toutes les femmes du vestiaire sauf Ronda. Ronda n'est reconnaissante pour rien et l'a même défiée pour sa ceinture à SummerSlam, alors elle demande à Foxy si elle a travaillé toute la décennie pour laisser une débutante surévaluée ruiner sa carrière.
"Bad Reputation" interrompt ça et Ronda arrive sur le Stage avec Natalya. Bliss descend vite en bas du ring et Jojo fait les présentations. Fox reçoit une assez bonne pop vu qu'elle est de Floride et Ronda reçoit aussi une grande pop.

Ronda Rousey (a. Natalya) vs Alicia Fox (a. WWE Raw Women's Champion Alexa Bliss)
Le public chante "Ronda's gonna kill you" et pour Rousey et Fox la provoque. Rousey bloque un coup et l'envoie au sol du coup elle se retire en bas. Foxy redescend de suite à peine remontée, Bliss monte sur le tablier une fois, puis une seconde et Natalya la rapmène en bas. Bliss profite d'une inattention pour envoyer la canadienne contre le poteau. Ronda est distraite et Bliss fait tomber Ronda et Foxy en profite pour la maltraiter dans le coin. Foxy la nargue mais Ronda d'un coup change d'expression et lui porte des coups, trois projections avec le bras. Foxy semble terrifiée et fuit en bas mais Ronda la projette contre la barricade et la ramène sur son dos dans le ring. Bliss revient sur le tablier mais Fox cette fois ce fait contrer et projeter à travers le ring. Ronda ramasse tranquillement Foxy et la place pour sa clé de bras, en regardant tranquillement Bliss.
Gagnante : Ronda Rousey
Bliss est terrifiée et Charly Caruso l'interviewe et la félicite. Ronda dit qu'elle est maintenant concentrée sur SummerSlam. Bliss essaie de l'attaquer par derrière mais Ronda la contre facilement et Bliss fuit sur la rampe. Ronda dit que peu importe comment elle s'accroche à sa ceinture, à SummerSlam elle sera à elle puis jette le micro. Bliss fuit terrifiée tandis que Ronda célèbre avec Natalya.

_________________

avatar
antoinedord
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1938
Age : 29
Date d'inscription : 25/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum