WWE Smackdown "Live" (17/07/2018)

Aller en bas

WWE Smackdown "Live" (17/07/2018)

Message par antoinedord le Jeu 19 Juil 2018 - 12:51



on voit une vidéo montrant la prise du titre US dimanche par le diabolique nippon et l'arrivée de Orton qui finalement s'en est pris à Jeff Hardy et non au Japonais. C'est Jeff Hardy qui ouvre d'ailleurs le show sous une bonne pop. Il reçoit d'ailleurs un chant à son nom avant de partir. Il dit qu'il peut ressembler à Jeff Hardy, faire une entrée comme Jeff Hardy et être maquillé comme Jeff Hardy, il se sent comme avec un manque, quelqu'un avec un cœur brisé (broken). Il n'est plus champion à cause de Nakamura qui a laissé tombé toute éthique, et n'est plus qu'un sombre crétin. Ce soir il est concentré sur trois choses : faire ressentir à Nakamura plus de douleur qu'il est humainement supportable, le faire devenir obsolète et voler le show pour redevenir champion.
Nakamura regardait cela en coulisses et Renée Young lui demande sa réaction. Il dit que Jeff est un homme triste qui lui donne envie de pleurer. Il fait semblant de pleurer mais dit que c'est son titre et que cela le fait sourire. Il sourit et dit que ce soir il fera pleurer de nouveau le clown, Dieu bénisse l'Amérique.

AJ Styles fait son entrée sur le ring sous la pop habituelle avec sa ceinture de WWE Champion avant la pause commerciale. Arrive ensuite Andrade "Cien" Almas accompagné de sa manager dans le calme.
WWE Champion AJ Styles vs Andrade "Cien" Almas (a. Zelina Vega)
Almas commence par porter deux bras à la volée sur le champion puis maintenir un headlock. Styles se dégage mais Almas porte un dropkick puis fait sa pose sur la deuxième corde avant la pause commerciale. De retour Styles domine suite à un gros clothesline mais Almas parvient à porter un dropkick. Almas porte un backbreaker avec Styles sur la deuxième corde mais il n'obtient que le compte de deux. Il place le champion assis sur la troisième corde et porte un dropkick puis tente son coup de genou avec Styles dans le coin, le champion l'attrape au vol et lui porte son écrasement de l'arrière du cou sur le genou. Styles essaie d'enchaîner par le phénomenal forearm mais le mexicain se précipite vers les cordes et porte un spinning elbow. Les deux sont au sol, Almas se relève en premier, tente un Moonsault esquivé mais il atterit sur ses pieds et porte un backflip sur Styles pour le compte de deux. Styles contre la manœuvre suivante et porte un Enziguri puis un Pelé Kick sur Almas assis sur le coin. Styles le rejoint en haut, Almas le repousse et porte un stomp sur la poitrine du champion, enchainé par son double coup de genou dans le coin … pour le compte de deux. Almas tente son finisher mais Styles contre en calf crusher pour l'abandon rapide.
Gagnant : AJ Styles
Styles est sonné dans le coin et Almas debout et boîtant le confronte dans le ring mais finit par quitter le ring apparemment fâché.


On revoit l'intervention ratée de English ce dimanche contre Rusev. English est en coulisses et croise Lana qui lui dit que Rusev est ce qui lui est arrivé de mieux mais la question est de savoir si il est ce qu'il y a de mieux pour Rusev. English esquive et dit qu'il a toujours tout donné pour son mari, et qu'il est là pour avoir une seconde chance. Lana lui dit qu'elle va y réfléchir.


Becky Lynch est dans le ring mais peu importe puisque …
Mandy !
La plus belle création de Dieu arrive sur le ring accompagnée par Sonya Deville dans son entrée floue et terriblement sexy.
Becky Lynch vs Mandy Rose (a. Sonya Deville)
L'irlandaise esquive un big boot par un spinning kick et frappe Rose mais Deville monte sur le tablier, ce qui permet à Rose de profiter de la distraction et d'attaquer Becky dans le coin. Mandy porte une souplesse arrière puis contre une réaction de Lynch par un dropkick puis un running knee pour le compte de deux. Becky se dégage d'une soumission puis porte un running dropkick suivi du Becksploder et du dis-arm-her pour continuer sa série victorieuse.
Gagnante : Becky Lynch
Becky prend le micro et remercie le public qui ne disait rien mais du coup elle reçoit une pop. Elle dit que cela fait du bien de gagner, mais elle a attendu patiemment parfois et parfois pas patiemment mais n'a jamais cessé de travailler. Et sa série de victoire va continuer, alors Carmella, le feu vient vers toi et il est temps que Becky Balboa devienne championne.


Paige est en coulisses et demande à Carmella si elle a entendu cela, le WWE Universe applaudissant cela. Carmella dit que les gens aiment l'accent Irlandais mais cela lui donne mal à la tête. Paige lui demande des nouvelles de son petit ami James Ellsworth mais Carmella dit que ce n'est pas son petit ami mais que elle a battu Charlotte deux fois et Asuka deux fois aussi et que cela mérite une nouvelle Mellabration. Paige répond que c'est d'accord mais seulement si elle bat Becky Lynch la semaine prochaine et Carmella répond qu'elle en veut pas mettre son titre en jeu. Paige dit que le titre ne sera pas en jeu, mais que si Lynch gagne, Carmella devra défendre son titre à SummerSlam contre elle.

Tye Dillinger est en coulisses rejoint par R-Truth qui lui demande si il est prêt. Tye répond que si c'est pour se prendre un discours de motivation ce n'est pas la peine, il est prêt. Truth répond qu'il ne l'entend pas et Tye répète plus fort qu'il est prêt et s'en va. Truth enlève alors son oreillette car manifestement il ne parlait pas au Perfect Ten.

Tandis que le Yankees Aaron Judge claque le premier Home Run de la soirée contre Sherzer et ses fastball à 100mph en deuxième manche pour permettre à la Ligue Américaine de mener 1-0, Samoa Joe arrive sur le ring.
Samoa Joe vs Tye Dillinger
Tye essaie d'attaquer et envoie Joe en bas, puis le suit mais Joe le contre, semblant vouloir le passer à travers la table des annonceurs mais Dillinger se bat jusqu'à ce que Joe l'écrase contre le poteau. Le reste est un carnage, Tye bloque une fois le Coquina Clutch mais pas une seconde fois.
Gagnant : Samoa Joe





Une musique à l'orgue de funérailles se fait entendre et The Miz arrive en costume sombre. Un masque de Kane arrive sur un coussin porté par des hommes en costume. Miz salue les gens au premier rang comme on salue les proches d'un défunt et il arrive sur le ring, portant le masque pour l'éloge funèbre de Team Hell No. Le ring est recouvert de noir avec une photo de l'équipe sur un chevalet.
Il remercie au public d'être là ce soir. Il est aussi triste que le public mais on ne discutera pas de la première de "Miz & Mrs" qui commencera la semaine prochaine ni de son titre de MVP du Match de Soft Ball des célébrités du All Star Game samedi. Il dit qu'il est temps de dire au revoir à Team Hell No. Bien qu'étant opposés ils sont devenus champions par équipes, certes il y a cinq ans, causant une vague d'amitié sur Terre jusqu'à ce que Kane attaque Bryan. Mais était-ce la fin ? Hell No. Ils se sont réunis après cinq ans mais après avoir été détruit à Extreme Rules cette équipe est définitivement morte. Il demande au public de se lever ce qu'il fait et de se joindre à lui dans un moment de silence. Il lève la main mais là le public fait du bruit. Du coup Miz dit que quand sa main se lève leurs bouches se ferment et du coup il y a plus de bruit. Miz se recueille et dit qu'il attend le silence. Le public finit par faire "yes" et Miz dit qu'il accepte cela comme hommage.
Mais le Miz dit surtout qu'il l'avait annoncé. Il s'est passé ce qu'il avait prévu, mais surtout Bryan n'a jamais été le héros qu'il prétend être et surtout il reste obsédé par des buts inaccessibles et c'est pour cela qu'il a reformé cette équipe, pour rester pertinent. Miz dit que personne n'est plus triste que Bryan car son retour de blessure n'est qu'un échec, mais personne n'ose lui dire. Alors Miz dit qu'il a ce courage de dire que les jours de Bryan au sommet de WrestleMania sont terminés.
La musique de Bryan retentit et il arrive par derrière pour s'attaquer au Miz. Celui-ci s'ésquive et Bryan porte une German Suplex sur un croquemort. Il se place dans le coin et porte son running dropkick sur le croquemort. Miz sur la rampe se marre tandis que Bryan pointe son ennemi dans le ring et fait "yes" avec le public.

Deuxième coup de circuit pour la Ligue Américaine en troisième par le joueur des Angels de Los Angeles Mike Trout sur DeGrom mais le Cubs Wilson Contreras répond à son tour par un Home Run sur Snell, 2-1 on commence la 4eme manche.

The New Day est en coulisses et disent que SAniTY a essayé de les éliminer mais qu'ils sont toujours là. De retour de la pause commerciale ils arrivent avec Booty-Os et Pancakes, suivis par SAnitY tandis qu'on revoit la victoire du clan du chaos dimanche.
Kofi Kingston (a. Big E & Xavier Woods) vs Eric Young (a. Killian Dain & Alexander Wolfe)
Kofi est tout feu et parvient à envoyer Young en bas avant la pause commerciale. De retour Young domine et porte une prise debout sur la deuxième corde puis tente une descente mais Kofi l'accueille au vol par un dropkick et le trombone réveille la foule. Kofi porte des dropkicks, son bombdrop et se place pour le Trouble in Paradise mais Young le contre en roll-up. Il projette Young contre le coin mais celui-ci à la Ric Flair court sur le tablier et va sur l'autre coin mais Kofi l'attrape au vol et l'écrase pour le compte de deux. Young se retire en bas auprès de ses complices mais Kofi réussit un Suicide Dive sur les trois, puis ramène Young pour porter le SOS mais seulement pour le compte de deux. Kofi monte sur la troisième corde, Big E. fait tomber Wolfe du tablier et Dain va sur Woods. Kofi domine mais de l'extérieur Dain fait tomber Woods à travers les cordes sur Kofi permettant à Young de porter son finisher pour la victoire.
Gagnant : Eric Young
Le Chaos célèbre sur la rampe tandis que les autres membres du New Day prennent soin de Kofi dans le ring.

On voit Nakamura qui semble porter des incantations sur sa ceinture, suivi de Hardy et son jeu de lentilles. De retour on voit l'entrée de Jeff Hardy qui prend le temps de taper dans la main des gens au premier rang, puis l'artiste connu sous le nom de Shinsuke Nakamura sur le chant diabolique.
WWE United States Champion
Shinsuke Nakamura (c) vs Jeff Hardy

Dès que la cloche retentit Hardy se précipite sur Nak' et esquive un low blow ainsi que les bonnes vibrations. Nakamura fuit en bas, Jeff l'écrase contre la barrière puis le remonte dans le ring avant de monter sur la troisième corde. La Rockstar fuit alors de nouveau en bas et on part en pause commerciale. De retour le diabolique nippon domine et finit par envoyer ses mauvaises vibrations sur Jeff et lui porter un gros collier avant. Jeff finit par esquiver une double descente du genou, fait le signe "delete" et porte un jawbreaker sur l'Artiste, suivi de son splash pour le compte de deux. Il porte un écrasement sur le japonais pour le compte de deux. Nak' contre et envoie Hardy dans le coin puis la tête sur le tablier pour un coup de genou avant la dernière pause publicitaire. De retour Jeff parvient à se dégager et à porter le Whisper in the Wind pour le compte de deux. Les deux échangent des coups et Jeff porte sa descente de la cuisse et son low dropkick pour le compte de deux.
Jeff fait le signe "delete" mais Nak' contre le Twist of Fate mais Jeff porte un drop kick, Nakamura un coup de pied et place Jeff sur le coin pour son coup de genou. Nakamura tente le reverse exploder mais Jeff le contre et il porte du coup un backbreaker et un coup de genou à la tête mais Jeff se dégage. Nakamura se place pour le Kinshasa mais Jeff porte un Slingblade et se place pour le Swanton mais Nak' se relève et le fait tomber du coin. Il se replace pour le Kinshasa, encore contré par le Twist of Fate. Jeff monte pour le Swanton et le porte mais Randy Orton sort du public pour retirer Jeff du ring
Gagnant par disqualification : Jeff Hardy
Randy envoie Jeff contre l'escalier et attaque Jeff contre la barricade. Jeff finit par le contrer mais Randy le réenvoie contre un autre escalier du ring. La vipère place la tête de Jeff sur l'escalier et l'écrase avec le pied. Il parle à Jeff et veut lui arracher sa boucle d'oreille mais finit par le projeter par dessus la table des annonceurs, des officiels arrivent pour les séparer mais Randy revient et porte son DDT avec Jeff les pieds sur la table. Randy finit par partir avec son aire de psychopathe.

_________________

avatar
antoinedord
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1923
Age : 28
Date d'inscription : 25/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum