WWE RAW (11/12/2017)

Aller en bas

WWE RAW (11/12/2017)

Message par antoinedord le Mar 12 Déc 2017 - 10:21



C'est Samoa Joe qui ouvre le show sous une bonne pop. Il déclare qu'il n'a pas peur du Shield et s'en prend à Roman Reigns en disant qu'il l'a toujours battu et que la semaine dernière c'est Jason Jordan qui l'a sauvé d'une destruction, une de plus comme celles qu'il a subies auparavant. Il dit que si Rollins & Ambrose ne sont pas devenus champion par équipes, c'est à cause de lui également. Alors si Reigns a quelque chose à dire contre cela, il doit venir et régler cela maintenant, il n'a pas besoin de Cesaro ou de Sheamus pour cela, ni de personne.
Le Shield est en coulisses et Reigns dit à Ambrose et Rollins qui le dissuadent de venir de rester là mais le Gars ne les écoute pas et sa musique part. Il arrive sur le ring et s'en prend au Samoan et un brawl éclate, mais rapidement Cesaro & Sheamus arrivent du public et le gars ploie sous le nombre. Evidemment Rollins et Ambrose arrivent mais Cesaro et Sheamus neutralisent Ambrose en bas du ring. Ils remontent s'en prendre à trois faire le sauvetage mais Rollins intervient pour se faire neutraliser par les heels. Joe envoie Reigns en bas du ring et Cesaro et Sheamus portent leur combinaison White Noise et Diving Neckbreaker sur l'architecte. Ambrose arrive en rampant mais ne peut que se prendre l'Uranage et les trois heels célèbrent tandis que la musique de Joe part.


Bayley arrive sur la rampe sous une pop mitigée quand sa musique part, accompagnée de Sasha Banks et Mickie James et on voit le match historique entre Banks et Sasha Bliss à Abu Dhabi, le premier championnat féminin de la WWE (il semble que la TNA l'avait fait) au Moyen-Orient et l'interview émouvante que Banks avait donnée après le combat sur sa fierté de faire l'histoire.
Absolution arrive ensuite et Paige dit que son premier match depuis plus d'un an a été un squash la semaine dernière et ce soir elle affronte deux anciennes championnes de plus. Rose dit qu'elles vont prendre la lumière et éliminer les non-méritantes et Deville dit qu'il est temps que les filles relèvent leurs cheveux et s'en aille car l'Absolution est un symphonie de carnage dont la musique va bientôt démarrer . Paige dit que l'Absolution arrive et que le ring est sa maison.
Absolution (Paige & Mandy Rose, a. Sonya Deville) vs Bayley & Mickie James (a. Sasha Banks)
Les faces dominent avant la publicité les forçant à descendre du ring mais James et Bayley les suivent et leur portent une descente depuis le tablier du ring. De retour les Heels ont repris le dessus et isolé Bayley, Paige la chambrant imitant les cris du public. Paige frappe la Hug Girl à coups de genou à travers les cordes mais Bayley parvient à la contrer et lui écraser la tête sur le tablier et à faire le Hot Tag. James repousse Deville qui essaie d'interférer et Bayley veut aider James mais l'arbitre la renvoie dans son coin. James tente son finish sur Rose mais se prend un superkick de Paige et Mandy porte le tombé pour la victoire.
Gagnantes : Absolution


On voit une vignette cryptique de Wyatt qui dit qu'il est là mais de suite on voit une autre vignette de Matt Hardy qui nous dit qu'il est "wokeeeen" (éveillé). On a le temps de se préparer à la suite avec la pub.
Wyatt dit que c'est le combat habituel de la lumière contre l'obscurité, du yin et du yang, son jeu favori. Hardy par dans un délire que des ions ont traversé son corps et lui permettent d'éclairer les masses (avec son accent bizarre anglais), que Sister Abigail a été consumé par le diable et qu'elle est le passager du vaisseau nommé Bray Wyatt. Wyatt lui demande de choisir son camp car un seul des deux pourra survivre. Hardy répond qu'il va effacer (delete ce qui provoque un gros chant dans la foule évidemment) Bray Wyatt et on revoit les deux se marrer en alternance comme la semaine dernière. Le public applaudit ce passage dans la quatrième dimension et il nous faut passer à autre chose.


Du coup pour calmer tout le monde, on a un récapitulatif du "Zo Train" la semaine dernière et de la rencontre entre Enzo et Nia Jax. Enzo est en coulisses et parle à sa ceinture et Gulak le rejoint en costard. Il dit que la WWE a révoqué l'opportunité de Swann et qu'il y aura un autre Fatal Four Way (de rattrapage) pour l'affronter et le vainqueur défiera Enzo. Enzo dit que son adversaire soit Ali, Daivari ou Nia Jax. Gulak l'interrompt et Enzo nie avoir dit Nia Jax. Gulak confirme et il dit qu'Enzo doit vouloir que Gulak soit prêt à tout y compris à un adversaire aussi improbable que Nia Jax. Enzo ne dit rien et ne semble pas comprendre pourquoi il a parlé de Nia Jax.


Finn Balor rentre sur le ring, suivi de la publicité, ça me permet de commander un truc que j'avais oublié pour le Noël de mes enfants.
Finn Balor vs Curtis Axel (a. Bo Dallas)
Axel enlève sa minerve en début de combat comme si il avait bénéficié d'un miracle à Lourdes. Le combat ne dure pas longtemps et l'Irlandais repousse Dallas et porte son enchainement slingblade, running dropkick et coup de grace pour la victoire.
Gagnant : Finn Balor




Kane est dans la cave de l'Arena et dit qu'il se réjouit d'affronter un monstre comme Braun Strowman car il sait ce que c'est d'être un monstre et d'apporter la souffrance à ses adversaires. Et ce soir il partira en souriant car il aura détruit plus que la gorge de Strowman et cela lui permettra d'affronter pour la première fois Brock Lesnar au Royal Rumble et de devenir WWE Universal Champion.

Seth Rollins arrive sur le ring seul et sous une bonne pop, rejoint par Sheamus seul aussi puisque leurs partenaires sont bannis des abords du ring.
Les amis et partenaires sont bannis des abords du ring
Seth Rollins vs Sheamus

Rollins est déchaîné au début du combat avec un suicide dive et des projections contre la barricade mais l'Irlandais de retour dans le ring porte un double Axhandle et domine sous les chants "you look stupid". Rollins revient et porte un enchaînement slingblade et blockbuster qui envoie l'Irlandais en bas du ring, mais de retour il parvient à porter un gros coup de pied qui envoie à son tour le Kingslayer en bas du ring avant des conseils pour nos achats de Noël.
De retour Sheamus parvient à porter le Sharpshooter à Rollins qui après de longs moments atteint les cordes. Rollins se dégage par un roll-up et enchaîne par un DDT pour le compte de deux. Il esquive un coup de Sheamus qui l'envoie contre le poteau puis porte un superkick pour une autre nearfall. Rollins vend une blessure au genou et Sheamus envoie le genou blessé contre les cordes. Il monte sur la troisième corde mais Rollins va le chercher et porte une superplex suivi du Falcon Arrow sur une jambe pour le compte de deux seulement. Chacun esquive le finish de l'autre mais Sheamus parvient à porter un Rolling senton et veut enchainer par un Brogue Kick mais Rollins l'esquive et enchaîne un superkick et le jumping knee pour la victoire.
Gagnant : Seth Rollins



Renée Young va voir son mari Dean Ambrose et lui demande sa stratégie pour son combat contre Samoa Joe. Elle devrait le connaître et il répond que sa stratégie sera d'éviter de prendre un coup de genou dans la figure ou le Coquina Clutch. Ambrose dit qu'il doit s'aérer car il est trop excité par ce combat.

Alors Tweeter est au taquet car voici les CruiserWeight dans un silence de cathédrale, et encore à l'enterrement de Johnny il y avait de l'ambiance dans l'Eglise. Gulak est aux commentaires.
CruiserWeight Division
Second Chance Fatal Four Way - le vainqueur affronte Drew Gulak pour un spot de challenger numéro 1
Tony Neese vs Arya Daivari vs Cédric Alexander vs Mustafa Ali

Le public est comme moi et regarde cela d'un œil distrait et se met étonnamment à réagir quand les quatre sont étendus ko sur le ring en même temps avant la pub. De retour Ali porte son reverse 450 mais Alexander lui casse son tombé. Ali et Alex commencent à se battre, allo! Et Neese finit par porter un running knee sur Alexander assis dans le coin mais Ali brise le tombé. Cela finit par Cédric Alexander qui élimine les membres du Zo Train pour porter son finish sur l'un d'eux.
Gagnant : Cédric Alexander
Charlee Caruso félicite Alexander sur le ring. Il répond que c'était sa deuxième chance et qu'il ne l'a pas laissé passer et que la semaine prochaine il battra Gulak pour finalement devenir champion contre Enzo Amore.

Enzo est en coulisses et se regarde dans sa ceinture en se disant qu'il est beau. Gulak arrive et se dit qu'il va être champion. Enzo lui demande ce qui se passe et Gulak répond qu'il fait quelque chose pour son ami. Enzo répond que Gulak n'est pas son ami mais qu'il travaille pour lui et qu'il n'y a qu'un mot pour décrire sa présentation power point et il va l'épeler... Mais il s'interrompt car Nia Jax est là sous une grosse pop et la belle hawaïenne dit qu'elle aime la présentation de Gulak. Enzo du coup répond qu'il pensait exactement la même chose. Nia dit à Enzo qu'elle doit lui parler (sous les vivas du public) mais qu'elle le fera quand Enzo sera moins occupé.


Cesaro arrive sur le ring ne déclenchant pas grand chose de la foule mais pas de ballon de plage non plus (Cleveland n'est pas au bord de la mer mais du lac Erie qui doit être bien froid en cette saison ce qui peut expliquer cela). Puis arrive le Gars en solo, donc bien hué. Il toise la foule depuis le bord du ring déclenchant une nouvelle huée. Jojo fait les présentations et le combat commence.




WWE Intercontinental Championship
Roman Reigns (c) vs Cesaro

Le Gars domine les quelques minutes avant la pub et envoie Cesaro en bas du ring par un gros clothesline. De retour Cesaro domine Reigns et lui porte une sorte de disarmer dont Reigns se dégage par un backbreaker. Cela envoie Cesaro contre les cordes et le Big Dog porte un drive-by pour le compte de deux seulement. Reigns vend une blessure au bras mais Cesaro lui porte deux coups sur son bras et enchaine par un crossface dont le champion se dégage par un surpassement pour le compte de deux. Cesaro parvient ensuite à projeter l'épaule de Reigns contre le poteau ce qui l'envoie en bas du ring mais le champion l'attend et lui porte un big boot et une sorte de superman punch en prenant l'élan sur l'escalier du ring pour le compte de deux seulement. Reigns veut porter son spear contré par un coup de genou et Cesaro lui porte sa manchette en projetant Reigns en l'air pour le compte de deux, le Suisse enchaîne directement par un crossface dont le gars se dégage en force. Cesaro porte le swing mais Reigns parvient à le contrer en sit down powerbomb (chant "this is awesome"). Les deux hommes s'échangent des coups et Cesaro tente un schoolboy pour une autre nearfall. Il frappe Reigns et tente le Neutralizer surpassé en backbody drop puis en spear pour la victoire.
Gagnant : Roman Reigns

Strowman dit que Kane lui a porté les coups les plus violents reçus dans sa carrière mais il y a trois semaines il lui a fait goûter à sa propre médecine en le faisant ramper hors de l'Arena. Ce soir il dit que Kane n'arrivera même plus à ramper après leur combat et qu'il pourra ainsi prendre sa revanche sur Lesnar pour le titre Universel.

L'impératrice de Demain arrive sous une pop toujours assez discrète puis quand la musique de Alicia Fox retentit, celle-ci n'est pas là et la musique de Paige se fait entendre et elle arrive avec Rose et Deville. Tout en avançant sur la rampe elle se moque d'Asuka et lui dit qu'elle ferait bien de s'écarter de leur chemin sinon elles vont l'écarter elles-même. Absolution encercle le ring et provoque la japonaise.
Absolution s'en prend à trois à Asuka et a rapidement le dessus quand la musique de Sasha Banks retentit et tou le roster féminin de Raw arrive soit Banks, Bayley, Alicia Fox, Dana Brooke, Nia Jax, Mickie James et la championne Alexa Bliss. Paige et Deville parviennent à fuir mais pas Rose qui se prend un rear view de Asuka et un body press de Nia Jax.

Angle est en coulisses et dit à un technicien que la dernière fois que Kane et Strowman étaient ensemble dans le ring ça a été une catastrophe. On frappe longtemps à la porte et Angle dit énervé d'entrer, c'est Jason Jordan sous les huées. Il s'excuse pour la semaine dernière et dit qu'il devrait arrêter d'entrer dans le bureau de son père pour faire des demandes mais c'était l'adrénaline de son match qui l'a fait agir ainsi, et cette intensité fait ressortir le meilleur de lui. Jordan dit qu'il restera calme cette semaine, mais il ne comprend pas pourquoi il n'a pas un match contre Samoa Joe. Joe met le désordre à Raw et c'est pour cela que Stéphanie McMahon a sermonné Angle la semaine dernière. Angle répond qu'il n'est pas seulement le père de Jordan mais aussi le manager général de Raw et que Jordan n'est pas la seule SuperStar en conflit avec Joe. Jordan dit qu'il s'est retenu contre Kane, Cena et les autres et c'est pour cela qu'il n'est que passé près de gagner mais Angle répond qu'il aura son match contre Joe quand ce sera le moment. Jordan répond "OK Papa" mais l'appelle ensuite "Kurt" et s'en va devant un Angle qui a l'air perplexe.

Dean Ambrose vs Samoa Joe
A peine la cloche sonne que Jason Jordan arrive et Ambrose profite de la distraction pour prendre le dessus sur Joe. Joe quitte le ring et revient, envoie Ambrose dans le coin puis en bas du ring avant la pause commerciale. De retour Jordan est toujours sur la rampe assis sur une chaise. Joe finit par projeter Ambrose et provoque Jordan, lequel se lève et insulte le Samoan en s'approchant du ring et Ambrose en profite pour donner un coup de genou dans le dos de Joe pour le compte de deux. Ambrose esquive une powerbomb et finit en bas du ring, Jordan le remet dans le ring mais Joe arrive par derrière et porte la Coquina Clutch sur JJ. Ambrose fait alors un suicide dive sur les deux. Ambrose ramène Joe sur le ring et Jordan distrait Joe qui se prend un coup de coude mais quand Ambrose couvre Joe l'arbitre s'occupe de Jordan ce qui énerve le lunatic fringe qui descend défier Jordan. Jordan veut alors porter une souplesse à Ambrose mais Joe arrive en volant à travers les cordes mettant les deux au sol. Il porte une Senton à Jordan au sol et ramène Ambrose dans le ring pour le Coquina Clutch.
Gagnant : Samoa Joe

Dana Brooke est avec Titus Worldwide en coulisses et on apprend qu'elle les a rejoint comme statisticienne et chef de la recherche et du développement. Anderson et Gallows arrivent et les traite de NERD mais tout le monde s'écarte quand Braun Strowman les croise en allant vers le ring.

On se prépare pour le main-event. Cole nous annonce que Brock Lesnar sera d'ailleurs présent avec Paul Heyman lundi prochain pour confronter le vainqueur. Braun arrive sous une grosse pop et on va à la publicité puis Kane arrive à son tour. On voit des techniciens renforcer le ring pour le main-event
Match pour déterminer le challenger numéro 1 de Brock Lesnar pour le titre WWE Universal
Kane vs Braun Strowman

Braun se précipite sur Kane et l'envoie dans le coin dès la cloche puis porte un gros splash dans le coin et un dropkick. Il essaie un tombé sans succès. Ils vont en ba sdu ring et Braun envoie Kane contre les escaliers mais en ramenant Kane dans le ring il se fait surprendre et Kane l'empêche de remonter. Braun le défie du regard et Kane recule. Kane esquive un nouveau splash dans le coin et porte son chokeslam pour le compte de deux, puis un second pour le même résultat. Kane veut en porter un troisième mais Braun le contre et porte à son tour un chokeslam au Big Red Monster pour le compte de deux. Kane part en bas du ring et Braun le suit et les deux finissent par se battre dans la foule. Braun passe Kane contre la barrière et ils sont KO en bas du ring tandis que l'arbitre compte
Résultat : Double décompte extérieur
Les fans huent et Braun se relève en premier. Il démonte l'escalier mais Kane attrape une partie, ils se défient chacun avec un bout d'escalier et en se frappant envoie les escaliers l'un contre l'autre. Kane tombe à genou et Braun va sous le ring et essaie d'envoyer un chariot dans la gorge de Kane mais il se défend. Braun envoie une grosse droite et le public réclame des tables ce que le monstre parmi les hommes ramène dans le ring sous une grosse pop. Mais Kane attrape une chaise et frappe le premier, mais Strowman bloque le second coup par une droite dans la chaise. Kane frappe Braun plusieurs fois dans le dos et la gorge. Kane finit à son tour au sol, épuisé. Ils se relèvent tous les deux et se percutent au milieu du ring. Kane se relève à sa façon et regarde Braun qui s'asseoit à son tour et ils se défient à nouveau du regard. Kane rampe vers le coin ne pouvant croire que Strowman se redresse et Kane l'attrape pour un chokeslam à travers la table. Braun résiste et attrape Kane pour lui passer un running powerslam à travers la table pour conclure le show et le finir triomphant.

_________________

avatar
antoinedord
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 1876
Age : 28
Date d'inscription : 25/01/2005

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum