Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
antoinedord
Modérateur
Modérateur
Masculin
Nombre de messages : 1621
Age : 27
Date d'inscription : 25/01/2005

WWE Smackdown "Live" (24/01/2017)

le Mer 25 Jan 2017 - 12:53






Le show démarre avec The Miz retrouvant en coulisse Daniel Bryan. L’époux de Maryse lui dit que pour son match pour le titre Intercontinental, il veut un No DQ. Le General Manager de Smackdown refuse. Cela sera un Lumberjack Match plutôt.


- Randy Orton def. Luke Harper


Orton évite une Lariat et parvient à porter son RKO. Après le match, Bray Wyatt porte sa Sister Abigail sur Harper.


Mickie James rejoint le ring où elle explique pourquoi elle s’en est pris à Becky Lynch la semaine dernière. Cette dernière s’est montrée condescendante en se vantant de faire partie de la Womens Revolution et agissant comme si la lutte féminine à la WWE n’existait pas avant. Elle est 5 fois championne féminine et une fois Divas Champ. Sa trace ne sera pas effacée comme cela dans l’histoire de la compagnie. Bliss s’est elle toujours battue contre la Womens Revolution et s’est toujours montrée respectueuse. Lynch arrive alors pour démarrer un brawl qui tourne à l’avantage de l’irlandaise avant que Bliss n’arrive pour s’associer à James.


- Place en jeu pour le Royal Rumble Match – Battle Royal: Mojo Rawley def. Aiden English, Simon Gotch, Curt Hawkins, Tyler Breeze, Fandango, Rhyno et Heath Slater


Rawley l’emporte après avoir éliminé en dernier les coéquipier Breeze et Fandango suite à une incompréhension.


Alors que Nikki Bella était interviewée plutôt aujourd’hui, Natalya est venue l’attaquer, l’envoyant notamment tête la première dans un camion de production.


AJ Styles rejoint le ring et montre le poster du Royal Rumble. Si on le cherche, il est tout au fond alors qu’il est WWE World Champion. Et où est John Cena ? Tout devant. C’est un manque de respect. Cena arrive alors pour dire qu’il en a marre des blablas. Visiblement ce n’est pas le cas de Styles qui rappelle que The Champ était au Today Show où il s’est montré confiant sur sa victoire de dimanche. Il refusait d’ailleurs d’appeler Styles par son nom, préférant "Ce gars d’Atlanta". Styles n’est pas amusé. Quand Cena était parti, c’est lui qui a tenu Smackdown à bout de bras. Personne n’a d’ailleurs regretté Cena. Ce dernier s’amuse de voir Styles s’énerver pour un poster ou un talk show puis rappelle qu’il a tenu la compagnie pendant plus de 10 ans alors que lui n’est là que depuis 6 mois. Cena s’excuse de ne pas être passé par l’Indy, il a été construit très vite pour être une WWE Superstar. Styles est comme tous les autres, il dit du mal de lui mais rêve de devenir Cena. Dimanche, Styles apprendre qu’il n’est pas un gentil gars et que son heure est maintenant.


- Dolph Ziggler def. Kalisto

Ziggler l’emporte en moins d’une minute après un Superkick. Il cherche ensuite à attaquer le mexicain avec une chaise mais Apollo Crews le fait fuir.


C’est au tour de Nikki Bella d’attaquer Natalya qui se rendait sur le ring. Les arbitres doivent les séparer. Naomi qui était censée être l’adversaire de la canadienne prend le micro pour dire qu’elle veut de la compétition et une opportunité au titre. Sa détentrice, Alexa Bliss, apparaît pour dire qu’elle n’accepte pas les défis de n’importe qui et se moque de Naomi en lui demandant de rappeler qui elle est.


- Lumberjack Match – WWE Intercontinental Championship: Dean Ambrose (c) def. The Miz

Comme attendu, les bucherons ont fini par se battre entre eux et au milieu de la mêlée, Ambrose porte son Dirty Deeds pour la victoire.



Source : FNLutte.com

_________________

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum